drapeau des Comores

Union des Comores

Ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement, de la Recherche et des Arts

Presentation

I - CARACTERISTIQUES

  • Durée du projet – 60 mois
  • Maitre d’œuvre : Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle en Collaboration avec le Ministère de l’Éducation Nationale
  • Montant : € 6.565.000
  • Contribution Gouvernement : local et deux directeurs généraux adjoints

II - STRATEGIE D’INTERVENTION

La stratégie d’intervention porte sur six actions principales :

  • Une mobilisation plus volontaire des acteurs économiques pour réussir un ancrage durable du dispositif de FP et de l’emploi ;
  • La mise en place d’un partenariat entre les pouvoirs publics, les acteurs économiques et de formation et les représentants de la société civile.
  • La promotion du développement des compétences des salariés et la valorisation de l’expérience ;
  • L’amélioration et le développement de l’apprentissage ;
  • La prise en compte des problématiques environnementales comme une préoccupation devant s’inscrire dans toutes les séquences de formation.

III - DEMARCHE A SUIVRE

Former pour l'emploi, en centrant l’effort technique et financier sur la qualification des demandeurs d’emploi ;
Préparer à l’emploi et/ou le maintien à l’emploi en promouvant l’employabilité des formés pour une insertion professionnelle rapide, réussie, durable et évolutive;
♦  Prendre en compte toutes les situations des bénéficiaires par le développement d’un dispositif offrant à chacun la possibilité de se qualifier et qui assure l’équité d’accès de tous les Comoriens à la formation.
Individualiser le suivi et le parcours des stagiaires par :

  • La mise en place en amont des formations d’un dispositif de veille et d’analyse des publics demandeurs, et
  • En aval, d’un suivi individualisé permettant de tracer les bénéficiaires jusqu’à leur insertion.

Viser l’efficacité, la performance et la pertinence des dispositifs de formation professionnelle en recherchant les approches pédagogiques les plus adaptées au public

IV - DESCRIPTION DU PROJET

1° - Objectifs :

L'objectif global du projet est l'insertion professionnelle des formés ; L’objectif spécifique est l'opérationnalité du système de formation professionnelle mis en place par le projet.

2° - Résultats :

Six résultats principaux avec plus de 25 grandes lignes d’activités. Résultat 1: Un cadre législatif et réglementaire de pilotage et de financement pour la FP est élaboré et mis en application :

  • Assister le gouvernement à élaborer et opérationnaliser la loi cadre de la FP (inclus les FP non formelles);
  • Assister le gouvernement à initier et faire adopter la stratégie de développement.
  • Expérimenter et finaliser un management partenarial de la FP et développer les capacités des personnels de gestion et de pilotage de la FP.
  • Contribuer à mettre en place un système de suivi sur l'emploi et la formation ;
  • Expérimenter et formaliser des mécanismes de financement de la FP et de gestion des ressources financières.

Résultat 2 : Le public et les différents partenaires de la FP sont mieux informés de la bonne marche du dispositif de formation et des résultats obtenus.

  • Appuyer le gouvernement à élaborer et mettre en œuvre un plan de communication et de diffusion de l’information sur la FP auprès des partenaires et de la population ;
  • Développer des outils d'information à l'intention du public et des partenaires de la FP.
  • Appuyer le gouvernement à développer une mise en réseau des institutions de formation avec les acteurs économiques et implanter des cadres de concertation ;
  • Mettre en place un dispositif d’accueil, d’orientation et de suivi des formés de la FP.

Résultat 3 : Les établissements de FP et centres d’apprentissage sont réhabilités, équipés et opérationnels :

  • Réhabiliter et équiper l’École Nationale Technique et Professionnelle d’OUANI – l’École Nationale de Pêche et le Centre National Horticole ;
  • Aménager l'IUT et le CUFOP pour la formation des personnels du système ;
  • Étendre et équiper la CCIA de Mohéli pour y développer un pôle de formation centré sur les métiers de l'agriculture et de l'artisanat rural.
  • Fournir un encadrement et des équipements aux centres d'apprentissage non formels ;
  • Développer des programmes de formation et des outils pédagogiques ;
  • Élaborer des systèmes alternatifs de formation à l'intention des non scolarisés et analphabètes comprenant l’alphabétisation fonctionnelle.

Résultat 4 : Des projets de Formation et d’insertion professionnelle sont développés et mis en œuvre:

  • Mettre en place un fond de subvention pour financer les projets de FP des OSC ;
  • Mettre sur pied un comité pour la gestion et l'attribution des subventions ;
  • Élaborer un manuel de procédures définissant les critères et les modalités de mise en œuvre de la subvention ;
  • Gérer, suivre et évaluer les projets sélectionnés.
  • Fournir une expertise dans le domaine de l'alphabétisation
  • Accompagner avec des méthodologies et des supports de formation les organismes en charge d'alphabétisation (notamment le CNAED) ;
  • Procéder à de la formation d'alphabétiseurs.

Résultat 6 : Les capacités des personnels de gestion et d’appui des ministères techniques du dispositif de formation professionnelle sont renforcées :

  • Fournir une aide matérielle et assister les équipes mixtes qui vont travailler sur de l'ingénierie de formation et de l'ingénierie des compétences pour élaborer, réaliser et évaluer des projets de formation ;
  • Identifier les besoins en formation des personnels ;
  • Élaborer et réaliser un plan de formation pour ces personnels et évaluer les formations

V - STRUCTURES DE GESTION ET DE PILOTAGE

♦ Un comité de pilotage composé de 14 membres dont : L’ON ou son représentant, L’équipe du projet (Régisseur, ATI, Comptable), la Ministre de l’emploi, le Ministre de l’Éducation Nationale, les Responsables de la FP des CEIAs, le Président de l’UCCIA et représentants des organisations professionnelles, l’OSC.
♦ Une cellule de gestion du projet : Une Assistance technique internationale comprenant le Régisseur du projet et des experts court terme, Un Responsable Administratif et Financier, comptable du projet (cadre national), Deux cadres nationaux assistants au Régisseur, Une équipe de 12 conseillers chargés de l’ingénierie de formation.
♦ Conseillers en formation : Ministère de l’emploi et de la FP (2), Ministère de l’Éducation Nationale (5), UCCIA (3), OPACO (1), CTC (1).
♦ Rémunération par leur structure de tutelle ;
♦ Motivation par le projet avec une prime en fonction des résultats (sous – projet financés et mis en œuvre).
♦ Un comité d’attribution des subventions : Un représentant de l’ON, Un membre de la cellule de gestion du projet, Deux ingénieurs de formation, représentant du METFPEF, représentant du MEN, représentant de l’UCCIA et des organisations patronales, représentant de la Direction des marchés publics ou du CGP.

VI - BUDGET DU PROJET

Rubrique

Budget (milliers €)

Mise en œuvre

Appui institutionnel (R1)

40

Devis - programme

Communication et visibilité (R2)

200

Devis – programme

Réhabilitations et équipements (R3)

1 780

Devis – programme

Formations et insertions (R4)

1 554

Devis – programme (AAP)

Alphabétisation fonctionnelle (R5)

170

Devis – programme

Renforcement des capacités (R6)

318

Devis - programme

Fonctionnement

730

Devis – programme

Assistance technique

1 245

Engagement spécifique

Evaluation et Audits

182

Contrat cadre ou P.N.C.

Imprévus

346

Accord de la DUE

TOTAL

6 565