drapeau des Comores

Union des Comores

Ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement, de la Recherche et des Arts

Présentation

Le Ministère  de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement, de la Recherche et des Arts est l’administration comorienne chargée de préparer et mettre en œuvre la politique du gouvernement dans les domaines de l’Education, l’Enseignement, la Recherche, les Arts, quatre sous-secteurs dont il a la charge de piloter. Depuis  le 1er juin  2016,  Il est dirigé par, son excellence Abdou Mhoumadi. Pour élaborer et mettre en œuvre sa politique,   Le  Ministère de l’Éducation Nationale, est assisté :

  • D’un ensemble de directions, et services qui constituent l'administration centrale. 
  • D’une inspection générale
  • De trois Commissariats en charge de l’Education : Ngazidja, Ndzuani et Mwali
  • D’institutions rattachées
  • De trois Commissions nationales

Dans le système éducatif comorien, on distingue deux secteurs : le formel et le non formel. L’éducation formelle concerne plusieurs niveaux et types d’enseignement. Elle est composée du préscolaire, de l’enseignement élémentaire, de l’enseignement secondaire général, de l’enseignement technique et de l’enseignement supérieur. A chacun de ces niveaux, on retrouve à côté de l’enseignement public, un enseignement privé qui s’est beaucoup   développé ces dernières années. Quant au secteur de l’éducation non formelle, il comprend l’alphabétisation et les écoles coraniques.  Tenant compte du diagnostic fait en 2012 sur le système éducatif comorien, pour être en phase avec les documents de stratégie nationale, la politique nationale de l’éducation s’articule autour des trois priorités suivantes :

  • Progresser vers l’atteinte des objectifs de l’EPT et des OMD
  • Créer les conditions d’optimisation des ressources allouée à l’éducation
  • Améliorer la gestion et le pilotage basé sur les résultats.

En outre, les orientations stratégiques ainsi définies visent à inscrire le système éducatif dans la dynamique du développement du pays. Ces orientations s’alignent sur une vision sectorielle globale, une convergence entre les atouts internes du système, le développement des capacités, l’accroissement de l’égalité des chances, jusqu’à la gestion de l’aide au développement.  En fin le ministère de l’éducation Nationale doit relever d’ici l’horizon 2020 des défis tels que :

  • Accélérer l’accès aux initiatives de développement de la petite enfance à travers l’intégration de l’enseignement coranique rénové dans le système éducatif national
  • Accélérer la scolarisation primaire universelle
  • Diversifier et redynamiser l’enseignement secondaire de manière à accroître l’accessibilité et l’égalité de chance, ainsi que l’amélioration de la qualité des enseignements et des apprentissages  
  • Promouvoir la promotion de l’enseignement scientifique dans les collèges et les lycées au regard des défis de la globalisation
  • Diversifier l’enseignement technique et la formation professionnelle par la création des lycées ou écoles techniques et professionnels pour répondre aux besoins de l’emploi et du travail 
  • Créer des centres de formation professionnelle afin de favoriser l’apprentissage des métiers aux jeunes pour leur insertion dans la vie active sont les défis majeurs pour le développement du sous-secteur
  • Renforcer les capacités d’accueil de l’UDC de manière à accroître l’accessibilité d’un grand nombre d’étudiants
  • Améliorer la qualité des enseignements et des apprentissages à l’UDC, en vue de répondre aux besoins du pays en matière des ressources humaines compétentes
  • Renforcer les capacités et valoriser la recherche à l’UDC pour faire face aux défis de la mondialisation sont les défis majeurs pour ce sous-secteur
  • Promouvoir l’alphabétisation fonctionnelle 
  • Garantir l’autonomisation des femmes pour l’élimination de toute forme de disparités entre homme et femme  
  • Renforcer les capacités du système en ressources et mettre en place les outils de planification, d’administration et de gestion
  • Inscrire systématiquement dans tout programme ou projet de l’éducation, des interventions efficaces destinées à assurer la prise de conscience avant, la reprise et la continuité de l’éducation pendant et après les situations d’urgence.