drapeau des Comores

Union des Comores

Ministère de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement, de la Recherche et des Arts

Presentation

A travers le Ministère des Relations extérieures, l’Union des Comores entretien des relations bi et multilatéraux avec plusieurs pays et organismes internationaux. Ces relations, scellées par des Conventions, Accords et/ou Protocoles ouvrent le pays à plusieurs apports et échanges. Ces relations impliquent souvent des secteurs comme la santé, la production, l’environnement et l’éducation.

Faisant partie de l’UA, l’Union des Comores appartient à l’Organisation de la Conférence islamique et à la Ligue arabe. Elle fait partie du COMESA et de la Commission de l’océan Indien (COI), qu’elle préside jusqu’au prochain Conseil des Ministres de la COI, qui se tiendra à Moroni en avril 2014.

Le pays a développé des relations avec les pays arabes (Arabie Saoudite, Emirats, Koweït, Libye) et l’Iran, concrétisées par une visite du président Ahmadinejad à Moroni en 2009, la signature de plusieurs accords de coopération et l’amorce d’une coopération militaire. Nouveau partenaire des Comores, le Qatar a organisé en mars 2010 une conférence pour leur développement au cours de laquelle plus de 450M€ de dons ont été promis par les bailleurs du Golfe.

Les relations avec la Chine sont nourries depuis l’indépendance : construction du Palais du Peuple, appui dans le secteur de la santé, actions de formation professionnelle, aide à l’apurement du déficit budgétaire dans le cadre des négociations avec le FMI et prêt de 22 millions d’euros accordé le 14 décembre 2009.

Avec le Japon représenté par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), des Accords de coopération avec le Ministère de l’Education Nationale ont été signés conduisant à la réouverture de l’Ecole Nationale de Pêche et de la Marine Marchande à Mirontsy, la construction de salles de classe à l’Université des Comores et l’édition de Manuels d’histoire du collège à travers le don du riz pour ne citer que cela.

En Afrique, les Comores entretiennent des relations particulières avec le Royaume du Maroc, la Tunisie, la Lybie, le Soudan, l’Egypte, la Côte d’ivoire, la Tanzanie, le Kenya, l’Afrique du Sud et le Sénégal qui a longtemps représenté les intérêts des étudiants comoriens dans certains pays où la représentation diplomatique comorienne n’était pas en place.